Le voyage sans retour de Victor Jacquemont

L’Inde aux Batignolles

Mise en scène Jean Grimaud

Textes de Rodolphe Trouilleux

Dans le cadre des Journées du Patrimoine 2009, la Compagnie Clarance et le Festival du Rififi aux Batignoles ont présenté leur nouveau spectacle de rue "Le voyage sans retour de Victor Jacquemont"

Télécharger le document : PDF icon pdf_Jacquemont-Programme.pdf

Un parcours spectacle autour de la vie, l’œuvre, les pérégrinations de Victor Jacquemont, écrivain, naturaliste et grand voyageur romantique du 19ème siècle. Ami de Jussieu, Prosper Mérimée et Stendhal, il mena ses explorations en France, Amérique du Nord, Haïti. Et en Inde, qu’il parcourut trois ans durant, rencontrant l’Empereur, recensant 5800 pièces d’herbier et nombre de roches. Et rédigeant sans relâche son carnet de bord et sa correspondance. Avant de s’y éteindre, en 1832, à 31 ans.

Présentation
Le voyage en bateau
La caravane
Le salon de musique
Les Couliises

"Il est sur ma montagne une épaisse bruyère Où les pas du chasseur ont peine à se plonger, Qui plus haut que nos fronts lève sa tête altière, Et garde dans la nuit le pâtre et l’étranger. Viens y cacher l’amour et ta divine faute ; Si l’herbe est agitée ou n’est pas assez haute, J’y roulerai pour toi la Maison du Berger.

Elle va doucement avec ses quatre roues, Son toit n’est pas plus haut que ton front et tes yeux La couleur du corail et celle de tes joues Teignent le char nocturne et ses muets essieux. Le seuil est parfumé, l’alcôve est large et sombre, Et là, parmi les fleurs, nous trouverons dans l’ombre, Pour nos cheveux unis, un lit silencieux."

Alfred de Vigny, La maison du berger (extrait)