Nous vous proposons un travail théâtral pour exercer les étudiants à la prise de parole en public, à la prise de risque, au dépassement de soi dans une ambiance ludique et bienveillante. Les modules se terminent toujours par la réalisation d’une forme courte. Ils peuvent s’ajuster aux besoins spécifiques de l ‘établissement. Quelque soit le thème choisi, nous utilisons toujours les outils suivants dont ils feront bon usage pour la suite de leur parcours tant dans leurs études que dans leur expérience professionnelle.

Télécharger le document : PDF icon Présentation Grandes écoles.pdf

Les outils :

  • Exercices de respiration
  • Échauffement corporel / articulation
  • Travail de la voix
  • Travail des personnages, de la situation, des ressorts de comédie
  • Répétitions avec ou sans représentation publique

Les thèmes :

Prise de parole en public - coaching

Prendre la parole en public est un exercice récurent dans le monde du travail. Paraître détendu, maitriser sa voix, son regard pour convaincre et accrocher son auditoire.

Une fois acquises, les techniques de prise de parole permettent aux étudiants de développer et d’améliorer leur potentiel, de maîtriser leurs propres langages : corps, voix, regard pour s’exprimer avec séduction et conviction.

Pour aborder sereinement leurs interventions et dépasser leur trac, les étudiants sont invités à préparer des discours célèbres (Hugo, Malraux, De Gaulle, Luther King …) puis présenter leurs propres oraux

BD

Monter des scènes de 5 mn extraites de BD choisies par les étudiants

Travail sur des personnages très caractérisés dans des situations simples et dynamiques

Modules 10 séances collectives

Patrimoine de l’école 

en préparant une visite théâtralisée publique. les étudiants écrivent sous forme d’une alternance de narration et de dialogues les moments forts de l’histoire de l’école, en se nourrissant de son esprit, de sa culture et de ses particularités.

Monter une visite de 20 à 40 mn

Modules 20 séances collectives dont 5 séances d’écriture

Tableaux vivants 

les étudiants écrivent un texte pour rendre vie à un tableau : réveillons le tableau qui dort ! En partant d’un tableau célèbre, ils créent une forme théâtrale courte dans une scénographie simple,

Modules 20 séances collectives dont 5 séances d’écriture

Les intervenants

Sophie Gubri

Elle a mis en scène  Le Corbeau et le pouvoir de J.Forgeas au Lucernaire en 2013 et en 2016, Le Shaga de Duras dans lequel elle joue et  L'Adieu à la scène de J.Forgeas, Théâtre Le Ranelagh repris en 2017 à l'espace Roseau, Avignon OFF et collabore à la mise en scène avec Pierre Santini, Arlette Téphany, Christophe Lidon, julien Daillère et Anouche Setbon. 

De 2004 à 2013, elle donne des cours pour enfants  au Théâtre Mouffetard et au Conservatoire O.Messiaen de Champigny. Depuis 2012, elle assure un atelier avec des demandeurs d'asile à l’association P. Claver, au Théâtre Antoine, Les Enchaînés de P.Dorin, Cours, cours encore…qu’elle co-écrit en 2014 ainsi que Un jour à Paris en 2017 au Petit Saint-Martin.

Elle lit pour France Inter et France Culture et en Médiathèques, Tchékhov, Nazim Hikmet, Beauvoir, Colette…Enfin, elle intervient pour un Coaching éloquence pour le groupe MUN de Science-Po Lille (Modem United nations) pour le international MUN de Londres en 2013 et  le Harvard World MUN 2015 à Rome.

Jean Grimaud

Il a joué dans le répertoire classique Tchekhov, Victor Hugo, Musset, Racine, Marivaux, Corneille et dans le contemporain Maeterlinck, Thomas Man, Jean Cocteau, Robert Pinget, François Joxe.

Il crée des balades théâtrales pour les 125 ans du Groupe St Michel des Batignolles, Visite du forum de la Mairie de Paris, Les 125 ans de la Société Hutchinson, Aidez vous les uns, les autres pour Harmonie Mutualité, Thales convention au Musée d’Orsay, Ecomusée de la CU du Creusot-Montceau et des Tableaux vivants : La Jeune fille à la Perle de Wermer, Les Raboteurs de parquet de G. Caillebotte.

Il anime des ateliers avec les jeunes et les adultes dont les dernières réalisations : Le Secret de la Licorne de Hergé, Verlaine et Mathilde, Vidocq, Le Chat Noir,  Le Blé en Herbe de F. Sagan, Le Radeau de la Méduse de Géricault.

Il lit en public dans le cadre de Lire en 1er, Mairie du 1er régulièrement depuis des années, les auteurs classiques et contemporains

Un dialogue en complicité

Jean – Sophie, on s’est rencontré en 2000 sur un stage d’écriture avec Claude Confortes. Depuis on a fait pas mal de choses ensemble : on a joué tous les deux dans « Les marrons du feu » de Musset. Et puis, tu as fait la mise en scène des balades théâtrales des Batignolles…

Sophie – Oui sur un texte que tu avais écrit. Succès avec 1000 spectateurs en 3 jours. Après, je t’ai mis en scène dans une pièce contemporaine « Petite rencontre » de J.P. Chartier que tu as jouée avec Perrine Dauger

Jean – Ah oui une rencontre sur internet passionnée

Sophie – Et passionnante. 

Jean – La même année, on a écrit et joué, tous les deux, une balade théâtralisée pour les 125 ans de l’Ecole ST Michel des Batignolles. Après je t’ai proposé de mettre en scène la Visite du Palais Royal menée par Rose Bertin, la modiste de Marie Antoinette

Sophie – Oui, parallèlement nous avons proposé nos lectures en public pour la Mairie 1er

Jean – Ah oui, « Le Mec de la Tombe d’à coté »  de Katarina Mazetti,

Sophie – Puis « Les Lettres d'Apollinaire à Lou » et « Benigno, dernier compagnon du Che ».

Jean – Toi et moi, nous avons toujours donné des cours d’initiation au théâtre avec des publics jeunes et adultes. Ici l’idée est de proposer des modules à deux pour accompagner des étudiants dans leur formation

Sophie – Je suis partante.